Bienvenue sur Projet CO2

Projet CO2 est un groupe de travail rassemblant des enseignants-chercheurs qui a pour objectif d'informer sur l'intérêt de la mesure du CO2 pour améliorer l'aération des locaux et ainsi limiter la dissémination de la COVID19 par voie aérosol.

La transmission par voie aérienne du virus SARS-CoV-2 fait partie des modes principaux de propagation de la Covid-19 dans les espaces clos. Les microgouttelettes émises par une personne infectée, qui sont chargées en virus, restent longtemps en suspension dans l’air sous forme d’aérosols. 

Une bonne aération permet d’éliminer ces aérosols en remplaçant l’air vicié par de l’air neuf. La mesure du taux de CO2 dans une pièce permet de déterminer si l’aération est suffisante et s’il faut ouvrir la fenêtre.

Pour démarrer

Pourquoi mesurer le CO2 ?

Pour estimer l'éventuelle charge virale

Pour savoir quand aérer

En savoir plus

Webinaires

Pour comprendre les enjeux

Pour se lancer

En savoir plus

S'équiper

Acheter un capteur

Fabriquer un capteur

En savoir plus

Comment bien mesurer ?

Positionner les capteurs

Analyser les mesures

En savoir plus

En classe

Documents pédagogiques

Travaux pratiques

En savoir plus

Actions à prendre

Taux de CO2 trop élevé

Les solutions

En savoir plus

Les essentiels

La relation entre la santé des enfants ou des adultes et l’aération des lieux fermés n’est pas une question nouvelle. Qu’il s’agisse d’écoles ou d’universités, de transports en commun, d’ateliers ou d’immeubles de bureaux, ces questions ont fait l’objet d’analyses scientifiques, préconisations légales et incitations multiples

Ce document pédagogique a pour objectif d'expliquer l'intérêt et la bonne utilisation d'un détecteur de CO2 afin d'améliorer l'aération. En améliorant l'aération, on élimine les aérosols contagieux et on diminue le risque de tomber malade.
La transmission par voie aérienne du virus SARS-CoV-2 fait partie des modes principaux de propagation de la Covid-19 dans les espaces clos. Les microgouttelettes émises par une personne infectée, qui sont chargées en virus, restent longtemps en suspension dans l’air sous forme d’aérosols. Une bonne aération permet d’éliminer ces aérosols en remplaçant l’air vicié par de l’air neuf. Cette vidéo de Merci la physique décrit de façon pédagogique l'utilisation du capteur de CO2 déterminer si l’aération est suffisante et s’il faut ouvrir la fenêtre.
Avis relatif à l'adaptation des mesures d'aération, de ventilation et de mesure du dioxyde de carbone (CO2) dans les établissements recevant du public (ERP) pour maîtriser la transmission du SARS-CoV-2
Ce texte donne des repères pour l'aération et la ventilation des espaces scolaires. Il propose une approche pédagogique et l'implication des élèves.
Ventiler les lieux clos est efficace pour limiter la propagation du Covid-19. Mais comment savoir quand et combien de temps il faut aérer ? À défaut de mesurer la quantité de microbes dans l'air, on peut s’appuyer sur la concentration de dioxyde de carbone pour estimer la qualité de l’air que l'on respire.

Dernières publications

La relation entre la santé des enfants ou des adultes et l’aération des lieux fermés n’est pas une question nouvelle. Qu’il s’agisse d’écoles ou d’universités, de transports en commun, d’ateliers ou d’immeubles de bureaux, ces questions ont fait l’objet d’analyses scientifiques, préconisations légales et incitations multiples

Un article en anglais du Center for disease control and prevention (USA).

Il présente des données en conditions réelles dans des écoles élémentaires de Géorgie de l'effet sur les contaminations de diverses mesures.

Parmi les mesures les plus efficaces: l'amélioration de la ventilation (35 % de cas de covid19 en moins) et le port du masque par les enseignants (37 % de cas en moins). Améliorer la ventilation et filtrer l'air diminuent les cas de 48 %.
 

«Le ministère [de l’Éducation] a l’intention d’équiper toutes les classes du Québec d’un lecteur de CO2 et autres indicateurs pour assurer une qualité de l’air intérieur optimale dans les écoles du Québec»,

L'article dans TVA nouvelles

C'est la transmission aérienne qui est aujourd'hui au cœur des préoccupations sur les risques de contaminations dans les lieux nouvellement rouverts. Avec le protocole sanitaire mis en place sur les terrasses, l'augmentation des distances entre les tables et une limitation à six du nombre de convives, les risques semblent limités.

Ce document pédagogique a pour objectif d'expliquer l'intérêt et la bonne utilisation d'un détecteur de CO2 afin d'améliorer l'aération. En améliorant l'aération, on élimine les aérosols contagieux et on diminue le risque de tomber malade.

"Les capteurs de CO2 sont un moyen très simple de contrôler les risques de contamination par aérosols", explique sur franceinfo Bertrand Maury, chercheur à l'université Paris-Saclay au Laboratoire de mathématiques d'Orsay et membre de MODCOV19, une plateforme de modélisation pour mieux lutter contre la pandémie de Covid-19. Il encourage les commerçants, responsables de salles de cinéma ou de spectacle, à se munir de ce matériel dont "l'investissement est raisonnable."

Pour sensibiliser et éduquer les élèves à la question de l'aération des locaux, identifier le rôle de l'aération comme moyen de lutte contre la dissémination de la COVID19 par voie aérosol, proposer des activités de classe liées aux domaines de la physique, de la biologie de la technologie en lien avec les programmes. Niveaux scolaires : cycles 2, 3 et 4
Les détecteurs de CO2 peuvent être utilisés dans un cadre pédagogique avec d'autres finalités que la vérification de la qualité de l'air : pour étudier la respiration et la photosynthèse des plantes, pour étudier la combustion. Niveaux scolaires : cycles 3 et 4, lycée, enseignement supérieur.

La réouverture des commerces, le 19 mai, s’accompagne d’une recommandation du ministère de l’Économie pour qu’ils utilisent des capteurs de C02. L’intérêt de ces outils longtemps sous-exploités ? Permettre de mesurer l’efficacité de la ventilation des espaces publics.

Article du Télégramme de Brest

La transmission par voie aérienne du virus SARS-CoV-2 fait partie des modes principaux de propagation de la Covid-19 dans les espaces clos. Les microgouttelettes émises par une personne infectée, qui sont chargées en virus, restent longtemps en suspension dans l’air sous forme d’aérosols. Une bonne aération permet d’éliminer ces aérosols en remplaçant l’air vicié par de l’air neuf. Cette vidéo de Merci la physique décrit de façon pédagogique l'utilisation du capteur de CO2 déterminer si l’aération est suffisante et s’il faut ouvrir la fenêtre.
Ce document pédagogique décrit pourquoi, en respirant, nous produisons 20 litres de CO2 par heure. Niveaux scolaires: lycée, enseignement supérieur.
Comment le Covid-19 se transmet-il par l’air dans ces lieux clos ? Et quels sont les risques ? Ce sont des questions cruciales pour la réussite du futur déconfinement, selon les scientifiques.
A l’heure où la France amorce une réouverture par paliers, des chercheurs proposent des évaluations quantitatives du risque et des moyens originaux pour limiter les contaminations.
Pour sensibiliser aux bonnes pratiques d’aération et contenir l'épidémie de Covid-19, la Ville de Paris prévoit l’installation de 500 capteurs de dioxyde de carbone (CO2) dans près de 200 établissements accueillant des enfants.
Avis relatif à l'adaptation des mesures d'aération, de ventilation et de mesure du dioxyde de carbone (CO2) dans les établissements recevant du public (ERP) pour maîtriser la transmission du SARS-CoV-2
Nousaerons est un site web dont l'objectif est d'aider à comprendre les risques aérosols et à adopter de nouvelles pratiques pour minimiser les contaminations
Un groupe de chercheurs s’organise afin de promouvoir l’utilisation de détecteurs de CO2 dans les salles de classe, cantines, bureaux, usines et autres lieux fermés. Leur but : une meilleure ventilation des espaces intérieurs pour aider à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.
La concentration en CO2 dans une salle suit une loi d'évolution simple qui repose sur la compétition entre le renouvellement d'air, caractérisé par le taux de renouvellement de la salle, et l'apport de CO2 par les personnes... Niveaux scolaires: lycée, enseignement supérieur.
Le lien est à présent établi : le taux de CO2 dans une pièce indique la quantité d'air exhalé par les personnes... et potentiellement, la quantité d'aérosols en suspension contenant le Covid-19. Au regard de ce constat, les détecteurs de CO2 deviennent ainsi le nouveau fer de lance dans la lutte contre la propagation du virus.
Adios Corona est un site web contenant des avis et recommandations scientifiques pour se protéger, comprendre et agir contre le coronavirus.

Du côté de la Science est un collectif de médecins, scientifiques et enseignants-chercheurs impliqués, chacun à sa manière, dans l’information et la prévention contre le COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Pour soutenir l’action des établissements dans la mise en oeuvre de mesures préventives contre la contamination au Covid-19 un protocole simple et efficace peut être suivi afin de s’équiper en détecteurs de CO2. Il permettra de sensibiliser les communautés pédagogiques à l’aération des locaux confinés comme moyen de lutte contre la propagation du virus par voie aérosol. Cette proposition de protocole expérimental, en 4 étapes, peut s’intégrer à une stratégie plus large d’hygiène et sécurité et de contrôle des risques.

Pourquoi étalonner un détecteur de CO2 ?

L'étalonnage d'un détecteur de CO2 est nécessaire pour obtenir une valeur fiable. La différence entre la valeur lue sur un détecteur non-étalonné et un détecteur étalonné peut être supérieure à la précision mentionnée sur la notice (souvent +/- 50ppm ou +/- 100ppm) . C'est pourquoi nous recommandons uniquement l'achat de détecteur avec une procédure d'étalonnage claire.

Comment étalonner un détecteur de CO2 ?

Il y a trois méthodes d'étalonnage :

Quelle est la trajectoire suivie par les particules fluides émises par la respiration ? les particules montent ou descendent ? Niveaux scolaires : lycée, enseignement supérieur.
Article publié dans MEDIAPART à la veille d'une réouverture des écoles. Mélanie Heard, coordinatrice du pôle santé du think tank Terra Nova, propose de repenser les protocoles sanitaires à l’école. La normalienne préconise de créer une stratégie plus globale de lutte contre le virus dans les établissements en misant davantage sur la prévention.
Fiche pédagogique présentant une expérience simple où le détecteur de CO2 suit l'évolution du taux de CO2 lors d'une réaction de combustion (flamme de bougie). Niveaux scolaires : cycles 3 et 4, lycée, enseignement supérieur.
Fiche pédagogique présentant une expérience simple où le détecteur de CO2 suit l'évolution du taux de CO2 dans l'atmosphère près d'une plante verte soumise à un éclairement dont l'intensité change. Niveaux scolaires : cycles 3 et 4, lycée, enseignement supérieur.

Guide de l'Ademe présentant les outils pour une bonne gestion de la qualité de l'air dans les écoles et les crèches.

Présentation d'Ulysse Delabre (Maison de la science de l'Aquitaine, Université de Bordeaux) pour motiver et expliquer aux élèves l'utilisation de détecteurs de CO2.

Tweet: A l'université d'Angers, la fabrication d'un réseau de détecteurs et son déploiement ont été menés.

 

Tweet: A la faculté, la qualité de l’air est vérifiée lors de chaque formation en présentiel par notre responsable sécurité Gregory Karotsch à l’aide d’un instrument de mesure du taux de CO2 : en dessous de 800 ppm l’aération est suffisante, peu de risque de transmission virale.

A Séloncourt, les trois écoles ont été équipées de détecteurs de CO2, permettant d’assurer une bonne ventilation des salles de classe. Pour en savoir plus.

Les salles de classe de l‘école primaire de Heidwiller (Haut-Rhin) sont équipées de capteurs de CO2. C'est un bon indicateur pour savoir quand il faut aérer la pièce et ainsi agir efficacement contre la présence du Covid-19 dans l’air. Pour en savoir plus.

Les cantines des lycées franciliens équipées en capteurs de CO2 d’ici le 10 mars 2021 (Région). Information donnée par l'AEF.

Exemple d'utilisation de détecteur dans une classe de CM2, décrite dans un fil tweeter

 

Décembre 2020 : un parent d’élève FCPE d’une école élémentaire du 12ème arrondissement de Paris place des testeurs de dioxyde de carbone (CO2) pour faire des mesures.

Produit disponible sur sur Amazon (~ 100 €) (également disponible sur Aliexpress)
Capteur avec technologie NDIR, calibration manuelle possible, extrêmement réactif,
Documentation perfectible et navigation dans les menus parfois compliquée; présente un excellent rapport qualité/prix.
Testé et utilisé par ProjetCO2
Le produit existe sous d'autres marques ou modèles et il est parfois difficile de s'y retrouver; Il vaut mieux utiliser un distributeur reconnu.

AirCO2ntrol 5000 (~190 €)
Produit de qualité disponible chez un distributeur bien connu, entre autres.
Capteur NDIR, étalonnage manuel, feux tricolores, réglage des seuils
Testé et utilisé par ProjetCO2

Uni-T A37 (à partir de 120 €)
Capteur avec technologie NDIR, calibration manuelle possible.
Documentation perfectible et navigation dans les menus parfois compliquée; présente un bon rapport qualité/prix.
Pas d'enregistrement des données.
Testé et utilisé par ProjetCO2

ARANET4 (~200 euros)
Produit européen, choisi et plébiscité par de nombreux utilisateurs.
Une valeur sûre et une livraison rapide effectuée entre 7 et 10 jours.
Testé et utilisé par ProjetCO2